Santekilibre - Conseil Santé Naturelle - Naturopathie - Reiki Usui - Bordeaux Métropole

Naturopathie et dépression

Naturopathie et dépression

La dépression
est une réelle maladie qui touche un français sur cinq. Trouble de l’humeur multifactoriel, elle répond à des critères précis et se différencie des déprimes passagères gérables…La dépression saisonnière est facilement prise en charge notamment avec la luminothérapie, ce qui n'est pas le cas de la dépression profonde sévère.

Il y a dépression quand on a des idées noires tous les jours durant au moins deux semaines consécutives et cela peut durer des mois voire des années.

La souffrance morale de la dépression est telle qu’il est souvent urgent de trouver des solutions.

Le diagnostic médical est indispensable et consulter est donc la première chose à faire.

Souvent, les médicaments sont salvateurs et évite le passage à l’acte quand il y a des idées suicidaires. Il sortent aussi la tête de l’eau quand on a plus envie de rien et permettent de passer à l’étape tout aussi importante : la psychothérapie, pour travailler le fond et évaluer les pistes pour en sortir.

La maladie correspond en partie à un déficit en sérotonine, neurotransmetteur jouant un rôle dans l’humeur, les cycles de sommeil/veille…D’ou la réalité thérapeutique des traitements.

Des études tentent d’établir une implication génétique, piste privilégiée, ainsi qu’une hypothèse sur l’implication de l’alimentation, une carence vitaminique…D’ou l’interêt de la naturopathie

D’autant  qu’un tiers des malades ne répondent pas aux traitements médicamenteux classiques, les anti-dépresseurs.

De plus, il est souvent prescrit à outrance des anxiolytiques (benzodiazépines), qui certes fonctionnent très bien sur les angoisses et tous les troubles qui en découlent, mais pas sur la dépression…Ceux-ci présentent de gros risques de dépendances et des effets secondaires importants tels que la prise de poids, les troubles de la mémoire et autres…

Le tabac et l’alcool sont des facteurs aggravants avérés de la dépression, même si ponctuellement et très brièvement ils atténuent le mal-être et le stress. Ils y sont donc liés ainsi que les méfaits.

Pour les malades, sous traitement ou non, les approches complémentaires ont un poids considérables.

On sait que la méditation, la cohérence cardiaque, le sport, et la luminothérapie permettent d’éviter les rechutes de manière significatives. Ces techniques sont dorénavant intégrées dans certaines structures de soins, comme l’hôpital Sainte Anne à Paris.

On sait aujourd’hui également que le cerveau est intimement lié aux intestins, relié par le nerf vague, et la communication est très active. 

Qui de la poule ou de l’oeuf, on ne sait pas encore bien mesurer, mais le lien est établi ! 

La santé du microbiote intestinal est donc primordial, une alimentation saine, équilibrée, riche en fibres, en aliments bruts, de saison et bio si possible sont encore donc à privilégier, ainsi que limiter les toxiques.

Il y aurait aussi un lien avec des carences en vitamine D, B9 et omégas 3 avérées mais les études très récentes ne sont par encore relayées par les autorités de santé. 

Il n’est donc pas inutile de veiller à les intégrer dans notre alimentation (ou en compléments) : manger des petits poissons gras, des bons oeufs bio, de la levure de bière, du germe de blé, des abats de qualité, de bonnes huiles végétales…Tout ceci sur conseil d’un naturopathe pour personnaliser et cibler.

Suite à un sevrage médicamenteux ou d’addictions, la naturopathie peut aussi proposer des plantes médicinales en supplémentation, il y en a tout un panel à choisir en connaissance de cause de manière très personnalisée là encore, sous forme de tisanes, huiles essentielles, aliments et compléments alimentaires. 

Le conseil sur les techniques de relaxation, un bon sommeil, la gestion du stress, les sports adaptés, la luminothérapie et l’orientation vers d’autres prise en charge parallèles sont aussi du ressort du naturopathe.

 

Alors ne vous laissez pas submerger en cas de grosse baisse de moral, demandez conseil !!



Aurélie BLAY - Conseillère en naturopathie - Bordeaux - Lormont

Ces conseils informatifs n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe et en gardant une alimentation équilibrée. 

Ajouter votre commentaire

Les commentaires de ce billet sont fermés
4 idées reçues sur l'alimentation santé

4 idées reçues sur l'alimentation santé

La naturopathie, du poil à gratter sur les légendes nutritionnelles Lire la suite
Les 7 meilleures épices en naturopathie

Les 7 meilleures épices en naturopathie

- Le curcuma :  Son composant thérapeutique la curcumine est un puissant anti-inflammatoire, ... Lire la suite
Voir tous les articles
Awwwards