Santekilibre - Conseil Santé Naturelle - Naturopathie - Reiki Usui - Bordeaux Métropole

Petit guide détox de naturopathe

Petit guide détox de naturopathe

Quelles plantes pour la détox ?

  • dépuratif doux : le merveilleux romarin en décoction pendant 10 jours libère et protège le foie, active la digestion, tonique général (préférer le matin), antioxydant… à prendre le matin.
  • un peu plus actif : l’aubier de tilleul favorise l’élimination du foie, des reins, de tout le système digestif, antioxydant, drainant, astringent, nettoie…cure de 10 jours.
  • régénérant du foie : le chardon marie aide le foie à se reconstituer après un choc, intoxication ou maladie hépatique, chimio…(un peu comme le desmodium, mais bien de chez nous) 15 jours à renouveler dans l’année.
  • Une tisane digestive douce et sédative pour bien récupérer dans la nuit : camomille matricaire, tilleul, mélisse, lavande, verveine citronnée… le corps se régénère mieux si il dort mieux…
  • La merveilleuse Gentiane : ultra apéritive et digestive, elle booste la vidange gastrique comme toutes les amères, avant ou après les repas pour relancer le travail de l’estomac et accélérer le transit…Attention, elle est très amère, très puissante, et légèrement excitante… Vous pouvez trouver sa racine pour infusion en herboristerie et certains magasins bio. Matin ou midi, pas le soir.

Vous remarquerez que je préfère en première intention conseiller des plantes endémiques, locales et simples, souvent bien plus adaptées à notre constitution.

 

Quelques astuces bonus pour accompagner la cure : 

  • yoga détox
  • boire un grand verre d’eau chaude pure au réveil, bouger un peu, et se présenter à la selle même sans envie…: rééduquer le péristaltisme afin de bien éliminer le bol alimentaire quotidiennement. Ce rituel en une douche intérieure !!
  • boire au moins un litre l’eau par jour
  • s’essouffler au moins une fois par jour : active l’élimination pulmonaire des acides, des toxines volatiles…et active l’oxygénation du sang, fait travailler le coeur…

 

Quoi manger pour compenser les abus ?

  • Du vert du vert du vert ! Retrouver un équilibre acido-basique convenable. Pour cela il faut puiser dans la verdure, crue et cuite, pour la chlorophylle alcalinisante, les enzymes qui participent à la digestion, les minéraux végétaux alcalinisants aussi, les fibres qui nourrissent le microbiote intestinal…Le top ? : l'ortie !
  • du radis noir pour libérer le foie et la vésicule parfois encombrés ou trop sollicités, mais attention, déconseillé en cas d’antécédent de calculs biliaires…car ils peuvent être libérés trop vite et obstruer les canaux…
  • Le fameux jus de citron est une bonne idée oui, mais à petite dose, ponctuellement, et bien de rincer les dents ensuite…L’acidité active la digestion, mais pas à la hauteur des huiles essentielles issues elles du zeste qui bootsent réellement le foie.
  • Eviter les viandes grasses, fromages et pâtisseries pendant au moins une semaine pour reposer les organes digestifs.

 

Comment se revitaliser une fois remis d’aplomb ?

  • Manger des graines germées,  biogéniques, ultra-nutritives, se sont des bombes de vitalité, de vitamines, d’enzymes, de minéraux concentrés dans les petits germes de la plante en devenir.
  • Manger ou boire des légumes lactofermentés ou du kombucha ou kéfir, afin de bien nourrir le microbiote intestinal mal mené, rééquilibrer le population de bactéries utiles pour freiner les pathogènes. Ce sont des probiotiques naturels. 
  • Les fibres solubles sont elles des prébiotiques, qui nourrissent notre microbiote : tous les légumes, la chicorée…
  • Manger des fruits raisonnablement, en fin de journée, riches en vitamine C : kiwi, orange, citron, baies…de saison !
  • Mettre l’accent sur les omégas 3 EPE/DHA naturellement : petits poissons gras de qualité : sardines, maquereaux, harengs, anchois…
    Omégas 3 végétaux : bonne huiles de cuisine à froid, la championne du taux d’omégas 3 étant la cameline. Les autres : colza, chanvre, lin (attention à l’oxydation !!!) noix…les garder au frais.
    Il existe aussi des huiles mélangées ciblés et bien dosées poisson/végétaux = idéal.
  • Si besoin prendre des compléments adaptés à vos besoins afin de couvrir les carences éventuelles, sur conseil de votre naturopathe.
  • Bien dormir, se coucher tôt, et favoriser un sommeil réparateur.

 

Les erreurs à éviter pour ne pas se fatiguer : 

  • Un jeûne mal préparé.
  • Des complexes détox tous prêts qui peuvent être trop violents pour vous ou mal adaptés.
  • Une reprise sportive non progressive qui risque de vous blesser, vous dégouter, ou augmenter certains facteurs de risques notamment cardiaques.
  • Un cure détox drastique en plein hiver, non adapté, notre corps n’aimerait pas !
    Un allégement peut suffire…
  • Attention aux recettes miracles…: citron, banane, raisin, radis noir…

 

Pour une vraie détox il faut intégrer la saison, les raisons, les toxiques ciblés, connaitre son terrain et sa vitalité, choisir les outils adaptés individuellement, et se respecter. Des compléments alimentaires peuvent être très utiles et efficaces si ils sont bien choisis et bien utilisés. 

 

Aurélie Blay - Naturopathe Bordeaux

Ces conseils informatifs n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe et en gardant une alimentation équilibrée. 

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

8 astuces naturelles pour retrouver sa vitalité

8 astuces naturelles pour retrouver sa vitalité

Mini cure "détox" de naturopathe sans se faire de mal : Lire la suite
Comment traiter la douleur naturellement ?

Comment traiter la douleur naturellement ?

Mes réponses de naturopathe contre les douleurs, les soins maison Lire la suite
Voir tous les articles
Awwwards