Santekilibre - Conseil Santé Naturelle - Naturopathie - Reiki Usui - Bordeaux Métropole

Le blog

Stratégies naturopathiques anti-moustiques

Stratégies naturopathiques anti-moustiques

Mes astuces de naturopathe contre les moustiques et leurs conséquences... 

- La première c'est la moustiquaire ! Achetée en magasin de tissus, au format des fenêtres de chambre. Il existe des velcros spéciaux avec une face collante pour fixer sur la cadre de fenêtre (terme pro : le dormant), vous passez le voile bien tendu entre les deux parties mâle et femelle des bandes velcros, et hop, du sur mesure, inviolable ! Pour les chambres d'enfants, c'est le top, et pas besoin de produit chimique !

- Le ventilateur est l’ennemi du moustique, même le tigre bien assoiffé ne résiste pas longtemps à ses assauts tempétueux. A trimbaler derrière vous :-)

- Mais en terrasse alors, comment fait-ton ??? Fini les douces soirées d’été tranquilou bilou à cause de cette bestiole insupportable ?? Non ! On résiste ! Avec un spray répulsif naturel et efficace : 

Mélanger dans une fiole recyclée (les écolos me suivent) 40% d’eau, 40% d’alcool (vieille vodka ou autre afin de bien diluer les huiles essentielles), 20% d’huile végétale de votre choix additionnée des huiles essentielles suivantes :

Clou de girofle, Géranium rosat, Lavande aspic, Eucalyptus citronné, Citronnelle, Menthe poivrée, Ylang Ylang. 5 gouttes de chaque. Les aficionados ont ça dans leur placard, elles sont incontournables et rendent bien des services, à intégrer dans sa pharmacie naturelle !

Résultat : 1 on sent bon, 2 on apaise les piqûres en cas d’attaque sournoise, 3 c’est renouvelable à souhait. 

Pour les tous petits, préférer le Lavande Vraie seule, sans alcool et très diluée, essentiellement sur les vêtements et le linge.

En cas de possible exposition au soleil dans les heures alentours, préférer sans alcool et bien secouer avant le pschit. 

- Vous pouvez aussi utiliser ce mélange dans un diffuseur d’huiles essentielles pour la maison en début de soirée ou un quart d’heure par ci par là en cas de moustiques tigres, ces sales bêtes qui nous piquent même quand on fait la sieste !! 

- Comme vous le savez, il faut être vigilant sur les eaux stagnantes environnantes, et si on en a qu’on ne peut pas vider, on fait en sorte de tuer les larves opportunistes avec du vinaigre d’alcool en quantité, ou de la terre de diatomée (marche aussi pour les puces !!).

- Un traitement de fond homéopathique en parallèle ne nuit pas : Ledum Palustre 7ch 2 à 3 fois par jour, modifie le terrain et fait en sorte de repousser l’attaquant, et apaise les démangeaisons. Apis Melifica calme aussi  l’oedème. Mais personnellement, j’ai l’impression que le vilain tigre se moque pas mal de cette astuce…Malgré tout, ça ne coûte pas grand chose et plus on additionne les méthodes, plus on fait front.

- Il parait qu'une complémentation en vitamine B1 (levure de bière...) modifie notre odeur corporelle et les fait fuir, j'essaie de ce pas et reviens vers vous !

- Et juste après une piqûre, le vinaigre est toujours la solution la plus efficace pour apaiser et empêcher l’oedème et les marques secondaires en neutralisant les effets du venin.
 

Et sinon on espère une chaleur sèche quelques jours, plus d’orage, et il sera moins présent…mais ça…



Aurélie Blay pour Santékilibre - Naturopathe à Lormont et Bordeaux

Ces conseils informatifs n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe. La décision d’utiliser ou ne pas utiliser, quelque soit l’information ici est sous l’unique responsabilité du lecteur.

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Awwwards