Santekilibre - Conseil Santé Naturelle - Naturopathie - Reiki Usui - Bordeaux Métropole

Le blog

4 idées reçues sur la santé naturelle et l'alimentation

4 idées reçues sur la santé naturelle et l'alimentation

Les graisses saturées sont dangereuses pour la santé 

L’étude principale qui dénonce le danger des graisses sur la santé cardio-vasculaire date de 1970, elle est faussée car emputée, financée secrètement par l’industrie du sucre, et jamais remise en question pendant 40 ans…Maintenant que l’on s’y penche de plus près, à l’aide d’études rendomisées, les résultats s’inversent par rapport aux dangers du sucre, et interpellent sur les dégâts causés par une privation de bonnes graisses. Elles remettent très sérieusement en question le risque d’artériosclérose (artères calcifiées), voire même mettent en lumière le contraire pour ce qui est des omégas 3 par exemple.

Les graisses saturées sont métabolisées, et sans excès elles semblent ne pas nuire, donc inutile de les exclure de votre alimentation.

De plus, le produits allégés en graisses sont souvent additionnées d’encore plus de sucre pour avoir du goût, sans parler des additifs, gélifiants, ingrédients transformés, hydrogénés, émulsionnés, mal absorbés et facteurs d’intolérances. Ils sont donc délétères.

En outre, le risque d’accident cardio-vasculaire est bien plus important lorsqu’on est en surpoids, et que l’on mange beaucoup d’aliments industriels truffés de sucres, additifs, OGM et de graisses trans. Ceux-ci sont de vrais facteurs de risques.

 

Il ne faut pas manger de fruits à la fin des repas !

Je l’ai tellement entendu, lu que je l’ai moi même conseillé sans chercher beaucoup plus loin, d’autant que j’ai souvent ressenti une gène en mangeant des fruits, que j’identifie aujourd’hui plus comme une intolérance au fodmaps ou fructose…

C'était avant de gratter des infos plus sérieuses, au delà des idées reçues et largement véhiculées même dans les écoles...

Beaucoup de gens mangent des fruits en fin de repas pensant se faire du bien, et s’est sans doute le cas ! Ils sont en tout cas meilleur qu’un yahourt, c’est indéniable.

Le premier argument contre que l’on entend c’est que les fruits se digèrent beaucoup plus vite que les autres aliments (vrai) et que donc, en fin de repas, ils restent au dessus du bol alimentaire plus lentement digéré (c’est sans compter sur le pouvoir de broyage et brassage de l’estomac !!), et donc fermentent. Hors, les sucs gastriques (acide chlorhydrique !!!) ont un PH entre 2 et 3, ce qui empêche toute bactérie de fermenter tranquilou !! Seule la fameuse Hélicobacter Pilori peut y survivre…

On dit même qu’on peut générer une cirrhose du foie par trop de fermentation alcoolique !! Rien que ça ! En revanche une cirrhose de sucre, oui, ça existe…

Pour certains les prises de fruits peuvent même stimuler la digestion par leur teneur en acide, et aider les estomacs un peu fainéant dont l’acide chlorhydrique manque. En revanche c’est sans compter que les fruits restent riches en sucres, certains plus que d’autres comme la banane de plus dépourvue d’acide, et qu’ils participent au ratio de fructose et glucose de la journée. 

On sait aujourd’hui que plus le sucre est consommé tôt dans la journée, plus il va faire monter le taux de glucose, plus l’insuline est sécrétée, et les réactions en cascade d’adaptation qui vont avec, dont les hypoglycémies réactionnelles de fin de matinée…Et les résistances à l'insuline à long terme.
L'addiction au sucre est digne de l'addiction à l'héroïne, d'ou l'importance ne pas rentrer dans le cercle infernal !! Certes il s'inscrit dans le circuit de la récompense donc fait du bien, mais pas pour notre bien ! Et le pancréas a ses limites.

Les enfants sont de plus en plus exposés au diabète de type 2 à cause des prises de sucres beaucoup trop importantes notamment le matin, avec céréales sucrées+jus+lait…une bombe à retardement !

Bref, le petit fruit en fin de repas du midi ou du soir, espoir :-)

 

La vitamine C empêche de dormir 

La vieille confusion venant du fait que la vitamine C participe à la synthèse de la dopamine, hormone de la vigilance et de l’éveil, elle a été associé à cette idée. On sait pourtant aujourd’hui grâce à certaines études que même de fortes doses n’empêchent pas de dormir, et n’ont pas non plus d’influence sur l’activité cérébrale. D’ailleurs est-ce qu’un kiwi ou une salade grecque (bien plus riche en vitamine c q’une orange comme le laisse croire la légende là aussi) vous ont déjà empêché de dormir ?

Autant ne pas s’en priver, quelques soit l’heure de la journée, d’autant qu’il vaut mieux comme expliqué ci-dessus manger des fruits en collation au goûter ou en fin de repas que le matin…pour le bien de l'ascenseur glycémique.
 

Se supplémenter en anti-oxydants est bon pour la santé ?

Les anti-oxydants, neutraliseurs de méchants radicaux libres, comme les vitamines C, A, E, les polyphénols, et autres picnogénol, sont à la mode et indiqués contre le risque de cancer et autres maladies dégénératives, si tant est que celles-ci ne soient autre que le vieillissement naturel…

Toute réaction d’oxydoréduction génére des radicaux libres, ça fait partie de la vie. Le vieillissement aussi, on a tendance à l’oublier…

Hors, il se trouve qu’en y regardant de plus près, ces fameux « protecteurs » protègent aussi indirectement les cellules cancéreuses installées, voire même leur permettent de proliférer et grossir plus librement ! Finalement ça parait logique, pourquoi feraient-ils une discrimination positive ?

Outre les dangers suspectés de l’inactivation de certains traitements de chimiothérapies, ceux-ci seraient donc à éviter en cas de cancer ! Et pourtant ils sont très souvent conseillés, dans toute leur panoplie : grenade concentrée, resvératrol concentré, cocktails de polyphénols, caroténoïdes, lycopènes, chlorophylle etc…

Les danger n’est pas de les consommer à dose alimentaire mais à des macro-doses, ce qui nous rappelle encore ici à quel point le poison est dans la dose et que l’équilibre et la modération sont de rigueur en terme de santé…

D’ailleurs des petits stress oxydatifs, des petites maladies, les petits traumas, les petits pathogènes participent à la construction et au maintient de notre immunité, et vouloir tout neutraliser, aseptiser et contrôler nous met certainement plus en danger que de vivre et profiter des plaisirs de la vie dans la simplicité et l’équilibre ! 

En revanche une fois la maladie installée, il y a des outils, des règles et des coups de pouces utiles à connaitre, mais c’est un autre sujet…

 


Aurélie Blay Naturopathe à Lormont et Bordeaux Métropole

sources : 

graisses saturées dangereuses ?

https://www.lanutrition.fr/graisses-saturees-pourquoi-elles-sont-ok-pour-le-coeur

manger fruits à l fin des repas 

https://www.lanutrition.fr/loeil-de-thierry-souccar/faut-il-manger-les-fruits-en-dehors-des-repas-

https://www.nutriting.com/conseils-sante/faut-il-manger-les-fruits-avant-ou-apres-le-repas/

vitamine c :

https://www.thierrysouccar.com/nutrition/info/la-vitamine-c-empeche-de-dormir-520

les antioxydants :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/antioxydants-ils-favoriseraient-le-cancer-du-poumon_27045

https://www.thierrysouccar.com/blog/comment-les-antioxydants-peuvent-ruiner-la-sante

 

 

 

Ces conseils n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe. Ils n'engagent en rien la responsabilité de l'auteur.
Awwwards