Santekilibre - Conseil Santé Naturelle - Naturopathie - Reiki Usui - Bordeaux Métropole

Le blog

Quels sont les outils de naturopathe pour soigner l'acné ?

Quels sont les outils de naturopathe pour soigner l'acné ?

La naturopathie peut-elle soigner l’acné ?

 

Elle est d’un grand secours, oui, et la naturopathe que je suis vous explique comment :

 

Les solutions anti-acné en 6 points : 

 

1. Le nettoyage :

Le démaquillage est indispensable, et le plus efficace est le démaquillage à l’huile ! Oui, vous avez bien lu ! 

Sur un visage préalablement humidifié à l’aide d’un brumisateur d’eau minérale ou d’eau florale (voir plus bas lesquelles), appliquez de l’huile de jojoba bio ou noyau d'abricot (non grasse, elle rééquilibre le sébum) du bouts des doigts, et massez délicatement tout le visage, les yeux, la bouche etc., jusqu’à ressembler à un panda. 

L’huile est en effet le meilleur diluant pour les corps gras, par affinité, et décroche les pigments, poussières, sébum, ainsi que les peaux mortes qui vont avec…sans agresser la peau. Et le massage microcirculatoire en prime.

Vous essuyez ensuite le tout avec un coton ou une lingette lavable écolo (de préférence) humidifiée. 

Pour éliminer le reste d’huile, vous pouvez vous savonner avec un savon doux saponifié à froid pour le plus sensibles, ou un savon l’Alep avec le pourcentage maximum d’huile de baies de laurier.

Pour finir, un rinçage à l’eau florale (ou hydrolat), légèrement acide, elle rééquilibre le PH naturel de la peau et élimine le calcaire de l’eau du robinet qui agresse la peau. Essuyez doucement ou tamponner avec une serviette propre.

 

Les meilleures eaux florales (ou hydrolats) : 

  • Lavande pour les peaux sensibles
  • Thym ou tea tree pour les peaux très atteintes
  • Hélicryse Italienne pour les peaux couperosées ou délicates
  • Rose pour les peaux matures et grasses

Il est déconseillé d’utiliser les eaux micellaires très détergentes et irritantes, ainsi que les lotions contenant de l’alcool (lotions anti-acné industrielles), pour les mêmes raisons et pour ne pas risquer l’apparition de tâches brunes au soleil. L'alcool à terme peut aussi aggraver la rosacée...
Les eaux florales sont le "résidu" aqueux de la distillation des huiles essentielles, elles en sont trés légèrement chargées mais n'en ont pas les inconvénients dûs à la haute concentration.

 

2. Le traitement d’attaque :

En cas de boutons rouges, blancs, ou douloureux et apparents :

Préparez et réservez un mélange d’huile de Nigelle (naturellement riche en huiles essentielles antibactériennes et cicatrisantes) et d’huile essentielle de Tea Tree, de Géranium Rosat et de Lavande fine (ou vraie) à raison de deux gouttes d’huile végétale pour une goutte d’huile essentielle. 
Pour un traitement de choc, on peut uitliser ponctuellement l'huile essentielle de Romarin à Verbénone, il renouvelle la peau et aide à cicatriser, mais peut être toxique à forte dose ou utilisation prolongée...prudence de mise donc. La Ciste ladanifère au aussi ces vertus.

Appliquez à l’aide d’un coton tige ce ou ces mélanges précisément sur le ou les boutons, doucement, localement.

En lotion de fond, vous pouvez utiliser quelques gouttes de cet élixir dans une noisette de gel d’Aloe Vera pur et bio. Attention aux contours des yeux.

Vous pouvez aussi en mettre une goutte dans votre crème de jour au quotidien si besoin.

Une merveilleuse lotion tonique anti-bactérienne DIY : dans un verre d’eau (minérale, bouillie ou distillée c’est mieux) mélangez une cuillère à café de vinaigre de cidre bio non stérilisé. Et hop ! Pores resserrés, boutons calmés, PH restauré, bactéries maîtrisées.

 

3. L’hydratation de la peau :

Comme son nom l’indique, pour hydrater sa peau, il faut de l’eau ! Avant donc de la nourrir, désaltérez votre peau avec un brumisateur d’eau minérale ou florale (pas du robinet !!), ou un gel d’Aloe Vera. 

ENSUITE et seulement ensuite, sur une peau humide, appliquez du Karité, pur et brut, bien réchauffé avec les doigts, bien fondu, en tapotant doucement votre joli minois. La quantité est à tester, selon chacun/chacune. Le Karité est très nourrissant sans être occultant, il est traitant et reconstituant et a beaucoup d’affinité avec la peau. C’est un trésor, pour tout le corps d’ailleurs. Le préférer évidemment pur et non raffiné (un peu jaune). Pour les plus pressés, l'huile de coco fait aussi des miracle et est plus fluide à appliquer, l'acide caprylique qu'elle contient fait qu'elle est aussi légèrement antibactérienne, antifongique et ne s'oxyde pas.

A ce stade seulement, les lipides forment un film protecteur qui empêche l’eau de s’évaporer de la surface de la peau, elle est souple, repulpée et nourrie, saine.

Vous pouvez aussi utiliser l’huile de jojoba pure à la place du Karité si la texture ne vous plait pas, et celle-ci a un pouvoir rééquilibrant certain sur la sécrétion de sébum. Elle ne laisse pas de film gras donc non comédogène.

 

4. Le gommage naturel :

Un fois par mois, vous pouvez appliquez le gommage qui suit : 

Marc de café bio fin (mouture expresso), huile de coco brute fondue, un soupçon de vinaigre de cidre. Gommez tout doucement en faisant des petits cercles, rincer délicatement à l’eau et finissez le rinçage à l’eau florale de votre choix. Evitez les gommages du commerce bourrés de billes de plastique, une calamité pour l’environnement !! 

Le gommage naturel écolo au café est miraculeux, valable pour tout le corps, il fait l’objet d’un autre article du blog.

 

5. Masque purifiant :

Mélangez dans un petit récipient, de l’argile blanche ou du Ghassoul (argile brune nettoyante), de l’eau florale de votre choix et une petite cuillère de miel bio fluide, idéalement de thym ou de lavande. Laissez agir sans que ça sèche. Rincer comme indiqué plus haut.

 

6. Traitement interne de l’acné :

En cas d’acné prononcé et pour éviter les cicatrices, en alternative des antibiotiques qui ont trop d’effets secondaires, vous pouvez opter pour des oléocapsules d’Origan en aromathérapie en cure de 1 à 3 mois maximum. Attention, ce sont des antibiotiques naturels, il ne s’agit pas d’en abuser non plus, il est utile de demander conseil à un professionnel de santé afin de ne pas déséquilibrer votre terrain.

En cas d’acné plus modéré, une cure de 3 mois renouvelable de Bardane/Pensée sauvage peut être très utile, en complément alimentaire ou en tisane en respectant les dosages et modes de préparation, soit 3 tasses par jour de décoction. 

Une supplémentation en zinc est aussi validée comme efficace contre l'acné, demandez conseils à votre médecin.

L’hydratation et une alimentation saine sont aussi de rigueur et sont deux des volets d’un accompagnement en naturopathie.


Vous pouvez suivre la sortie de mes nouveaux articles en vous abonnant à ma page facebook !


Aurélie Blay pour Santékilibre - Naturopathe à Bordeaux et Lormont

Ces conseils informatifs n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe. La décision de suivre ou non ces conseils, quelque soit l’information ici est sous l’unique responsabilité du lecteur.

Commentaires

cliquer ici
cliquer ici | le 15/02/2018 à 02h32

merci pour tous ces conseils qui vont certainement m'aider a lutter contre les boutons moi j ai des boutons sur le visage depuis des années et j'ai utilisé beaucoup de médicaments mais rien ne marche j’espère trouver une solution en mettant ce que je viens de lire en exécution

Aurélie Blay
Aurélie Blay | le 11/04/2018 à 09h53

@cliquer ici Bonjour, les médicaments peuvent en effet ne pas être efficaces parceque l'acné est multifactoriel, et tout est à prendre en compte, je sais que c'st laborieux, mais autant ne pas se polluer davantage et chercher des solutions naturelles même si elles sont moins radicales !! Ce qui paie, c'est la régularité, l'équilibre et surtout, lâcher prise ;-)

Ajouter votre commentaire

Anti-spam :

Awwwards